La pêche à l'aimant

La pêche à l'aimant

Mis en ligne par         Detection

La pêche à l’aimant se pratique de 7 à 77 ans et ne nécessite pas plus qu’un aimant avec son bout de corde et un lieu propice comme un lac, un ponton, une plage, un ruisseau, une mare, un puits ou un fleuve. Les objets trouvés sont d’une grande variété qu’on a peine à imaginer. Ce qui encombre nos cours d’eau va du militaria aux articles de pêche, en passant par les outils, les monnaies, les montres et autres bijoux, etc... . On trouvera surtout les objets métalliques de notre quotidien dans un cours d’eau, et surtout les objets de notre passé dans un puits. L’éventail des trouvailles est sans limite et les surprises sont de taille à chaque sortie.

Le pêcheur utilisera n’importe quel aimant mais on peut constater que les aimants de type « néodyme » (composition chimique qui stabilise le magnétisme) sont les plus appropriés de par leur stabilité dans le temps, leur puissance élevée, et la grande variété de formes proposée.

Le grappin à 3 crochets pourra s’avérer utile lorsque le contact avec l’aimant est faible ou que la berge surplombe l’eau. Le crochet habilement placé soulèvera sans peine la grosse trouvaille pour l’extraire de l’eau et la ramener à soi.

Les aimants pour la pêche :

Les aimants ont des formes et des puissances différentes en fonction des types de pêche.

La force d’adhérence exprimée en kilogramme est le poids maximal qu’un aimant peut soulever dans les meilleures conditions avant de se décoller de la prise. On utilise des aimants jusqu’à 2x500kg de force car les surfaces de contact ne sont quasiment jamais optimales. Les objets aimantés sont le plus souvent recouverts d’un peu de mousse, de rouille, ou avec une surface arrondie qui nécessitera un aimant très puissant pour avoir l’assurance de rester bien collé et de le ramener jusqu’à la berge sans rupture d’aimantation.

La pêche verticale dans un puits avec un aimant plat, double face ou 360° consiste à laisser glisser son aimant jusqu’au fond du puits pour ensuite le remonter avec sa prise. Attention, plus l’aimant sera puissant, plus la charge à remonter pourra peser… Un aimant 360° offrira plus de périphérie mais une surface de contact arrondie avec une moins bonne prise.

Un enfant pourra s’initier avec un aimant de 39kg à 150 kg de force alors qu’un adulte débutera avec un aimant de 150kg jusqu’au très puissant Bulldog 2x500kg pour mettre toutes les chances de son coté. Un aimant plus puissant sera plus efficace mais aussi plus lourd à lancer et à ramener, on privilégiera les aimants forte-puissance pour le militaria.

Le pack aimant 150kg + corde 25m/6mm est l’idéal pour débuter sereinement.

La pêche à la traine consiste à jeter son aimant le plus loin possible de la berge du lac ou de la rivière puis à le ramener vers soi pour en observer les prises.

Un aimant double-face aimantée type Bulldog tiré par le coté augmentera le nombre de chance de ramener une prise. Le passionné s’équipera du Bulldog 2x210kg de la marque Magnetu ou du surpuissant 2x500kg de la même marque. Un aimant 360° type Hardcore 150kg fera également l’affaire mais offrira moins de surface de contact qu’un aimant plat ou qu’un aimant double-face.

Les cordes pour vos aimants...

Tous les cordages sont utilisables mais les cordes de pêche à l’aimant sont généralement en nylon tressé qui résiste aux plus grandes tensions sans jamais céder, qui résiste à l’abrasion des surfaces rencontrées, et qui ne s’effiloche pas aussi vite qu’une simple corde d’origine végétale. Une longueur de 20 à 30 mètres sera le plus souvent suffisante pour 2 raisons, les trouvailles sont rarement jetées plus loin, et jeter un aimant à 50 mètres de distance une trentaine de fois relève du sport olympique !

Les cordes 20m ou 25m/6mm ou 20m ou 25/8mm correspondent à la bonne longueur et aux bons diamètres pour les recherches sur un puits moyen ou à partir des berges de lacs ou rivières. Ces cordes sont agréables car très résistantes et avec une bonne prise en main.

L’usage d’une paire de gant est conseillé. En effet, tirer avec force sur une corde de façon répétée pourra créer des ampoules et manipuler les trouvailles sera plus facile. De simples gants de bricolage feront l’affaire.

Astuce du pêcheur à l’aimant : accrocher la corde à l’aimant avec un nœud de chaise doublé d’un nœud d’arrêt, et nouer l’autre extrémité de la corde à un arbre, un véhicule, voir à votre cheville pour ne pas laisser échapper la corde dans l’eau lors du premier jet !

La pratique de la pêche à l’aimant est bien tolérée et appréciée par tous ceux qui se soucient de l’écologie et de la dépollution. Respectez l’environnement, les propriétés privées et comme toujours les sites archéologiques ou classés.